LOI ALUR
Le CAUE informe les mairies. Lettre à destination des maires.

Lire la lettre (..)

 

Considérant que le patrimoine architectural constitue une expression irremplaçable de la richesse et de la diversité du patrimoine culturel des Alpes-Maritimes, un témoin inestimable de notre passé et un bien commun à tous ceux qui vivent ou simplement séjournent dans notre département :
- rappelant qu'il importe de transmettre un système de références culturelles aux générations futures, d'améliorer le cadre de vie urbain et rural et de favoriser, par la même occasion, le développement économique, social et culturel du département,
- affirmant qu'il importe de s'accorder sur les orientations essentielles d'une politique commune qui garantisse la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine architectural.
- propose à ses partenaires : élus, professionnels de l'architecture, de l'urbanisme et de l'environnement, collectivités locales, représentants des administrations et de l'État, professionnels du tourisme, associations et groupements de particuliers, de s'associer à la Charte du Patrimoine architectural et naturel des Alpes-Maritimes telle que définie ci-après.

Lire la suite (..)


Dans le cadre de sa politique de sauvegarde du patrimoine, le CAUE 06 a signé en 2003 deux conventions pour la réhabilitation de façades non classées.

La première convention avec le Conseil Général, qui engage une action de partenariat avec le CAUE tendant à valoriser le patrimoine local, les centres historiques des villages, excluant les habitats dispersés.Les zones sont déterminées avec les services techniques des communes concernées, le Conseil Général et le CAUE.

Le Conseil Général s'engage à subventionner des travaux de façades pour un plafond de dépenses de 40 000€, taux de 25% avec un plafond de 10 000€.

La deuxième convention avec la Fondation du Patrimoine qui peut compléter la précédente. Sur saisie du CAUE, la Fondation peut attribuer son label sur les immeubles présentant un intérêt patrimonial et permettre à un propriétaire privé de bénéficier d'un crédit d'impôt du montant hors subvention des travaux de restauration auxquels elle a préalablement accordé son «label».

Le rôle du CAUE
- Vérifier que les travaux n'aient pas connu un début d'exécution conformément aux règlements départementaux.
- Conseiller sur la qualité architecturale.
- Remettre au Conseil Général un rapport de faisabilité technique.
- Veiller à la bonne exécution des travaux.
- Remettre un rapport final de contrôle aux organismes concernés.

Le rôle des communes intéressées
- Par délibération : la commune détermine un périmètre d'intervention.
- Par délibération : la commune mandate le CAUE pour assurer la mission de conseil et la conformité des travaux avec la DT.

Consultez le rapport d'activité 2007


Dans le cadre de notre mission et conscient de l'intérêt de préserver le patrimoine architectural du département, nous organisons chaque année des stages de formation aux techniques de construction des ouvrages en pierre sèche.
En 2013, une synergie s'est créée entre le CAUE et des structures institutionnelles tels que la CASA, les Pays des Paillons et le PNR.
La restauration des ouvrages existants est peu 'énergivore' puisque les pierres sont réutilisées sur place avec un outillage modérément mécanisé. En préambule à la partie pratique, nous effectuons un rappel systématique des règles de sécurité afin d'éviter au maximum tout risque d'accident de manutention.

Afficher les stages de formation

 


Galerie photos 2013
Les Formations en 2013
Conscient que les restanques et les différents ouvrages en pierre sèche sont la signature du paysage méditerranéen, nous avons organisé des chantiers d'initiation à la restauration des murs de soutènement.
Ces différentes sessions ont permis d'explorer plusieurs techniques liées à la réalisation des ouvrages suivants :
voûtes et niches, arcs de décharge, chaînages d'angle et couronnements, puis la création d'escaliers et de caladage.
L'ensemble des sessions représente plus de 25 jours de formation, pour près de 250 stagiaires, particuliers et professionnels, ainsi qu'une vingtaine d'employés municipaux.




Galerie photos 2012


Les Formations en 2012
Dans le cadre de notre mission de formation et face à une forte demande, nous avons effectué, 9 journées de formation réparties sur le territoire de la métropole et du Pays des Paillons.
Les techniques de base sont relativement simples, rapidement assimilables par un public non spécialisé dans l'art de bâtir.
Sont aussi abordés dans cette formation, le paysage (dont la faïsse est un élément constitutif) et la flore méditerranéenne du haut et du moyen pays.
Cette session 2012 a été un succès, près de 150 stagiaires y ont participé : 80 % de particuliers ayant un projet de réhabilitation en aménagement paysager, 20 % d'élus et d'employés communaux.




Galerie photos 2011
Les Formations en 2011
Le patrimoine paysager des Alpes-Maritimes est caractérisé, dans le haut et moyen pays, par les murs en pierre sèche qui soutiennent les restanques. La restauration de ces murettes est un enjeu majeur de la restructuration du paysage.
Dans ce cadre, nous avons organisé quatre séances de formation sur l'aspect pratique de la construction et de la restauration :
deux séances ont été ouvertes à un public privé, une séance a été dédiée aux employés et décideurs des communes et une autre uniquement aux employés du Conseil Général concernés par cette thématique.
C'est au total, près de cent stagiaires qui ont suivi cette formation. Après une première partie théorique consacrée à l'importance des constructions en pierres sèches sur le paysage méditerranéen, le formateur, maître muralier, a enseigné les techniques et méthodes de reconstruction des murs. C'est plus de 25 m de longueur de mur sur 1,5 m de haut qui a été remonté.


______________________________________________________________________________________________
Masquer



Le CAUE organise en cours d'année des conférences sur des thèmes différents avec des intervenants spécialisés.

Afficher les conférences

Retrouvez les conférences de l'année 2016 en vidéo :

11 mai 2016 - Paysage méditerranéen, agression et évolution - 1ère partie
11 mai 2016 - Paysage méditerranéen, agression et évolution - 2éme partie
25 mai 2016 - Art déco - 1ère partie
25 mai 2016 - Art déco - 2éme partie


Le CAUE organise tout les ans un concours départemental de photographie sur différents thèmes. Ce concours est ouvert à tous les photographes amateurs et professionnels. Un prix spécial jeune est décerné aux participants de moins de 18 ans.

Voir la galerie des photos en concours 2016

Lauréats 2016



Les lauréats des concours précédents :
Lauréats 2015
Lauréats 2014
Lauréats 2013
Lauréats 2012
Lauréats 2011



Conscient de l'importance de la préservation du patrimoine architectural des Alpes-Maritimes, le CAUE a édité plusieurs Cd-rom sur la richesse de ce patrimoine qui nous entoure et qui fait parti de l'histoire du département.

Déjà paru :

Afficher la collection patrimoine


 


N° 01 - Les Fontaines et Lavoirs des Alpes-Maritimes

Le département des Alpes-Maritimes est particulièrement riche en patrimoine non classé que l'on peut découvrir aussi bien dans les villes et les villages que dans les endroits reculés. Le CAUE s'est fixé comme mission de sensibiliser les élus et le public à la qualité de ce "petit patrimoine", pour assurer son entretien et sa sauvegarde. C'est dans ce cadre que le CAUE a édité un Cdrom sur "Les fontaines et lavoirs".


N° 02 - Les Cadrans solaires des Alpes-Maritimes

Au même titre que le premier Cdrom sur "Les fontaines et lavoirs", ce second Cdrom sur "Les Cadrans solaires" fait partie de la mission que c'est fixé le CAUE en sensibilisant les élus et le public sur la richesse du patrimoine non classé que l'on peut découvrir dans les villes, les villages et les endroits les plus reculés du département des Alpes-Maritimes.


N° 03 - La Ligne Maginot dans les Alpes-Maritimes

Le patrimoine militaire est à considérer au même titre que le patrimoine bâti "civil". Il est le temoin d'une époque et acteur de l'histoire. La Ligne MAGINOT des Alpes-Maritimes, établie de 1930 à 1939, est une véritable ligne de fortifications, qui, en juin 1940, a rempli son rôle ; elle a interdit aux Italiens d'envahir notre territoire.
N° 04 - Les Chapelles des Alpes-Maritimes

Le département des Alpes-Maritimes est riche en édifices religieux, des plus somptueux aux plus modestes. Les chapelles sont peut être les plus nombreuses, certaines en bon état et entretenues, d'autres laissées à l'abandon. Nous avons souhaité sensibiliser les habitants des Alpes-Maritimes à ce patrimoine qu'il convient de protéger pour pouvoir le transmettre.
_________________________________________________________________________________________________
Masquer


Le 4 juin 2014, le CAUE à organisé une réunion d'information sur ses actions à destinations des maires nouvellement élus



 
Conditions d'utilisations ?